La maladie de Lapeyronie et la sexualité

La maladie de Lapeyronie provoque le plus souvent dans un premier temps des douleurs à l'érection, pendant la phase inflammatoire dû à la création de la/les plaques, puis après cette phase le pénis n'est plus douloureux. La plupart du temps ce qui reste de la maladie est une courbure du sexe plus ou moins visible. L'angle du sexe est rarement un élément physique qui perturbe la vie sexuelle, cela n'ayant pas d'impact direct sur la rigidité de l'érection. 

Dépasser les problèmes sexuels en ayant la maladie de Lapeyronie

Pourtant, il est fréquent de rencontrer des troubles sexuels suite au diagnostic de cette maladie. La maladie de Lapeyronie est souvent vue comme une maladie limitante. Elle l'est de manière indirecte puisque la limitation de la sexualité se fait principalement par le biais des injonctions à la norme sexuelle, et que la forme du sexe n'influence pas le plaisir sexuel sauf si la courbe est très prononcée. 

 

Ce sont le trouble de l'érection et le trouble du désir sexuel qui sont les plus fréquemment rencontrés par les hommes atteints de cette maladie. Cette maladie amène tout d'abord une source de stress générale autour du corps, puis du sexe et des capacités sexuelles, ce stress, et ces questionnements peuvent alors déclencher des troubles sexuels. 

La modification  de la forme du sexe, et de la représentation que l'on se fait du pénis en érection peut alors provoquer un sentiment de gêne (que va penser le/la partenaire), de honte (un pénis pour être beau ne peut être courbé), d'anormalité (un pénis en érection est un pénis droit). 

Toute la démarche thérapeutique avec un patient atteint de cette maladie est d'avancer sur la perception de soi-même et de son sexe lié au changement de forme du pénis, et non à une réelle incapacité invalidante. Il est aussi important de se détacher petit à petit de la notion d'obligation de devoir bander droit, pour avoir et procurer du plaisir.

 

Tout le cheminement va être de dépasser les idées reçues sur l'image de ce à quoi doit ressembler un pénis pendant un rapport sexuel. La visualisation d'une verge droite est de très loin l'élément principal de stimulation érotique et d'excitation pour soi-même, ainsi que pour le/la partenaire. 

© 2020 by Angéla Bonnaud - angela.bonnaud@sexoeros.com